MENU
Recherchez votre prochaine formation
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Se former à l'IRFSS Midi-Pyrénées

Carré ambulancier

Contenu de la formation (modules)

Dans toute situation d'urgence, assurer les gestes adaptés à l'état du patient (175 heures)

Apprécier l'état clinique du patient (105 heures)

Respecter les règles d'hygiène et participer à la prévention des infections (35 heures)

Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des patients (105 heures)

Établir une communication adaptée au patient et à son entourage

Assurer la sécurité du transport sanitaire (70 heures)

Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins

Organiser les activités professionnelles dans le respect des règles et des valeurs de la profession

Retrouvez le calendrier des concours 

Accès à la formation

L’admission en formation conduisant au diplôme d’état d’ambulancier est subordonnée à la réussite à des épreuves de sélection.

Pour se présenter aux épreuves de sélection, le candidat doit :

  • Fournir l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite des ambulances délivrée, après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R. 221-10 du code de la route ;
  • Fournir un certificat médical de non contre-indication à la profession d’ambulancier délivré après examen médical, par un médecin agréé (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre...) ;
  • Fournir un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

En outre :

  1. Le candidat souhaitant accéder à la formation dans le cadre d’un cursus continu doit : s’être pré-inscrit dans la formation et disposer d’un permis de conduire conforme à la législation en vigueur et en état de validité 
  2. Le candidat relevant de la formation par alternance doit disposer d’un contrat de formation en alternance.

Le candidat en exercice depuis au moins un mois comme auxiliaire ambulancier devra fournir l’attestation d’employeur (document spécifique Institut de Formation d’Ambulancier (IFA)).

Les épreuves de sélection

  • Une épreuve écrite d'admissibilité 
  • Un stage d'orientation professionnelle
  • Une épreuve orale d'admission

Pour se présenter à l’épreuve orale d’admission, les candidats doivent réaliser un stage d’orientation professionnelle dans un service hospitalier en charge du transport sanitaire ou dans une entreprise de transport sanitaire habilitée par le directeur de l’Institut de Formation d’Ambulancier conformément à l’article 17 du présent arrêté, pendant une durée de 140 heures. Ce stage peut être réalisé en continu ou en discontinu et au maximum sur deux sites différents.

A l’issue du stage, le responsable du service ou de l’entreprise remet obligatoirement au candidat une attestation de suivi de stage (document spécifique à l’IFA). Cette attestation est remise aux examinateurs lors de l’épreuve orale.

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve d’admissibilité. Cette épreuve consiste en un écrit anonyme en deux heures, notée sur 20 points et comporte :

Un sujet de français : du niveau du brevet des collèges, il doit permettre au candidat - à partir d’un texte de culture générale d’une page au maximum portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social - de dégager les idées principales du texte et de commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum. Cette partie est notée sur 10 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat. Une note égale ou inférieure à 2,5 est éliminatoire.

Un sujet d'arithmétique : il porte sur les quatre opérations numériques de base et sur les conversions mathématiques. Il ne peut être fait appel pour cette épreuve à des moyens électroniques de calcul. Cette partie a pour objet de tester les connaissances et les aptitudes numériques du candidat. Encore une fois, Une note égale ou inférieure à 2,5 est éliminatoire.

Sont déclarés admissibles les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à l’épreuve écrite, sans note éliminatoire.

Sont dispensés du stage d’orientation professionnelle :
- Les candidats en exercice depuis au moins un mois comme auxiliaire ambulancier 
- les candidats issus de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ou marins-pompiers de Marseille justifiant d’une expérience professionnelle de trois années.

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :
- Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français 
- Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français 
- Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu 
- Les candidats ayant été admis en formation d’auxiliaires médicaux 
- Les auxiliaires ambulanciers ayant exercé, à la date des épreuves, pendant un mois de 140 h au minimum, en continu ou en discontinu, durant les trois dernières années et remplissant l’une des quatre conditions susmentionnées

Sont dispensés de l'épreuve orale d'admission : les candidats ayant exercé, les fonctions d'auxiliaire ambulancier pendant une durée continue d'au moins un an, durant les cinq dernières années, dans une ou plusieurs entreprises de transport sanitaire.

A l’issue de l’épreuve orale d’admission, le jury établit la liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire. 

Rémunération pendant la formation

L’Institut de Formation d’Ambulanciers ne rémunère pas les élèves.

Un OPCA ou votre employeur peut financer la formation (vous devez contacter votre employeur). Il est fortement conseillé de se renseigner et de demander le dossier de financement auprès de votre employeur en amont de l’inscription. 

La prise en charge d’une rémunération par le Conseil Régional est possible par le biais de bourses d’études ou par l’ASP. La demande s’effectue au moment de la rentrée en formation. Pour plus d'information concernant cette prise en charge :

Modalités de prise en charge des formations sanitaires et sociales de niveau 5

Haut de page